Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Terre Carre logoIl y a un temps pour tout. Hier soir, c’était donc soirée poésie. Dois-je l’avouer ici ? Je ne suis pas client…Mais voici deux artistes amateurs qui ont su capter mon attention ; à leurs avantages il faut reconnaître que le sujet central semblait suffisant ; la place Marius Pinel. Un motif pour déroger à mon réalisme primaire.


Il semblerait que les glissements tectoniques aient déplacés le centre du monde ; après la gare de Perpignan c’est le Kiosque Pinel qui l’emporte au Panthéon de la poésie dadaïste.

Une « performance du verbe » de 45 minutes au théatre Garonne a permis à un parterre d’aficionados de découvrir l’importance de notre kiosque sur le monde. L’influence est immense et peu connue ; du Vatican à Buckingham, de Grand Canyon à Berlin la «pinellisation» du monde progresse; Une mission bien sympathique d’Yves Le Pestipon et Sébastien Lespinasse relayée par quelques disciples attentifs à leurs univers poétique.


Là où je ne vois qu’imperfections ces artistes poétes ne perçoivent qu’avantages. L’espace canin, le club de boule, l’espace de jeux, la cabine téléphonique…tout est analysé avec légèreté et détachement, sans agressivité.  

Une manière lyrique et forcément décalée pour traiter d’un même lieu. Je les remercie pour ce bon moment. Retrouvez leurs univers ici ou .

 

 

 

Dernière minute. La cabine téléphonique est donc revenue…tout aussi hideuse (France Télécom préférant soigner son image sur les Champs Elysées).  

Tag(s) : #Actualité

Partager cet article

Repost 0