Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

voeux-2014-.jpgCette année sera principalement marquée par les élections municipales. Souvenons-nous des dernières élections qui ont permis à Pierre COHEN (PS) d’emporter la ville d’une très courte tête face à JL MOUDENC (UMP).La vie politique paraît être un long fleuve tranquille…Avec en première ligne les mêmes personnalités et les mêmes volontés de voir leurs «projets» appréciés par le plus grand nombre...que le meilleur gagne ! 

Dés à présent l’on peut observer les grands axes des candidats; Plus c’est gros…mieux "ça passe".

Deux candidats quelques peu opposés (M.JP PLANCADE et M.JL MOUDENC) se déchirent la paternité d’un projet de ligne de métro qui touche tout particulièrement notre quartier.  Cette proposition, aujourd’hui très théorique, ne manque pas d’intérêt ; elle pourrait offrir (enfin) une trame de déplacement urbain efficace, sûre et cohérente. Malheureusement ce «projet» nécessite des aménagements d’infrastructures lourdes et coûteuses dont personne ne connaît exactement l’ampleur. L’on est légitimement en droit de demander plus de détail sur le Quand, Comment et (surtout) pour quelle somme ? Ces trois points de détails ne sont pas totalement neutres pour les contribuables et les usagers que nous représentons.

Pierre COHEN, de son côté, avance sur l’aménagement du cœur urbain et de sa proximité. Le déplacement de notre Président est un signe fort donné à notre maire sur sa capacité à faire bénéficier notre ville des moyens de l’Etat ; la vente à un «coût maîtrisé» du CEAT est une aubaine pour le développement urbain de notre cité en matière d’habitat. Dont acte. La présence de l’architecte BUSQUET lors de cette journée ne trompe pas sur la volonté de Pierre COHEN sur sa volonté d’intégrer le quartier de Jolimont dans la trame de réaménagement du périmètre de la gare MATABIAU...mais 750 foyers nouveaux, est ce bien raisonnable ?

Ainsi, d’un côté comme de l’autre ces grandes idées démontrent la capacité des candidats à «promettre» de belles œuvres pour notre ville.

Observons au passage que ces diverses promesses impactent plus ou moins directement le devenir de notre quartier avec des apports nouveaux de population en résidants (projet CEAT) ou en visiteurs (projets métro).

Malheureusement le diable est dans le détail ; ces mêmes candidats restent peu mobilisés pour notre place et nos rues adjacentes. A voir grand nos promettant perdent visiblement tous l’échelle du quartier. Seules les villes de PARIS, LYON et MARSEILLE profitent d’une approche par «arrondissements» ; je peux témoigner des propositions fortes faites par les candidats de « mon » quartier du 9éme arrondissement à Paris. Ce n’est pas le cas ici ; les discussions sur les « petits » problèmes n’intéressent visiblement pas les équipes.

Les villes comme TOULOUSE et BORDEAUX ne bénéficient pas des découpes d’arrondissements ; il n’y a donc aucun intérêt à se rapprocher plus concrètement des riverains et d’apporter à ces derniers les améliorations qu’ils sont tous en droit d’attendre.

Mes vœux pour 2014 sont donc sous forme de recommandations ; en cette période de grande promesse soyez, tout comme moi,  exigeants et attentifs à ce qui fera que, demain, notre proximité soit meilleure.

Deux exemples pour illustrer plus précisément ce sujet ;

·        L’éco quartier de la cartoucherie est né sous la mandature de JL Moudenc ; 8 ans après aucun logement n’a été livré ! Imaginez le projet à venir du CEAT… 2 mandatures ne suffiront pas.

·        Le chantier de la première ligne de métro a duré 12 ans ; imaginons la durée d’un chantier ayant pour objectif de relayer Labège à Blagnac en pensant par la côte pavée et  Bonhoure…Ici c’est 3 mandatures qui sont en jeu.

Nous ne pouvons être insensibles à ces promesses mais n’oublions pas que notre quotidien est (aussi) fait de préoccupations (immédiates) de stationnement, de propreté, de salubrité et de proximité (à quand une Mairie de quartier, une centre de soins social, une crèche publique, une réhabilitation ou un déménagement du foyer des anciens ?).

C’est donc (aussi) sur ces sujets du quotidien que nous devons exiger des propositions de la part des candidats.

J'ai lors de la manifestation de l'épiphanie à l'association ABGM (le 28 janvier) interpellé les candidats présents (JL Moudenc avec M de Scoraille d'un côté et P. Cohen avec JP Makengo de l'autre) sur ces divers points….Attendons.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :