Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

panneau Danger MSEn ce mois de juillet notre quartier vit un choc (pour  user d’un élément de langage récurent…). Jamais nous n’avions vu une aussi forte mobilisation des camions bennes dans nos rues. Avenue de Castres, à la « fourche » de l’av Camille Pujol, en bas de la dite avenue tout n’est que travaux, poussières et….déviations (1).

C’est sur ce dernier point que je souhaitais vous faire part de mon étonnement. Après de longues périodes d’atermoiements (savez-vous, qu’en raison de prérogatives historiques,  il faut l’obtention préalable d’une autorisation du département pour entreprendre les travaux sur la voie de l’avenue de Castres ?) les décisions de travaux sont arrivées soudainement. C’était cet été ou… trop tard ! A croire que l’échéance des élections  pourrait influencer les décisionnaires.

 Mais si les travaux sont étudiés… il n’en est pas de même pour la circulation. Ainsi nous voyons nos plus petites rues et voies largement encombrées de véhicules qui tournent en rond à la recherche d’une énième flèche de déviation. Des parcours qui raviraient les scouts de France mais beaucoup moins nos acharnés du volant .

Il n’y a donc plus de répit. La dangerosité est à son comble. Dernier exemple avec le passage d’un convoi constitué de 5 véhicules qui suivaient une pauvre fourgonnette de la Gendarmerie. Premier tour de la place Pinel à une vitesse déjà généreuse, suivi d’un second tour de place de l’ensemble du convoi derrière ce diable de fourgon bleu rageur (après la découverte de l’interdiction de tourner à gauche) où les conseils de prudence (et la limite à 30Km/h) ont été très largement négligés par tous.

Le manège  commence très tôt le matin pour ne terminer que tard dans la nuit (Dimanche inclus).

L’on ne fait pas d’omelettes sans casser des œufs, parait-il. J’ai le sentiment que l’omelette risque de rester lourde à digérer pour ceux et celles qui ne peuvent s’exonérer de ce trafic. Je pense en particulier aux arrivants (je constate de nombreux aménagements) mais surtout aux personnes âgées qui subissent la canicule et bénéficient (cadeau de la ville) des lourdes nuisances de chantiers mal gérés.

Les associations de quartiers se dévouent pour faciliter la relation avec les services municipaux. L’inverse reste à démontrer…

(1) Je n'évoquerais pas ici les travaux de coeur de ville...hors sujet ici.

Tag(s) : #Actualité

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :