Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bus-16.JPGTerminées, les longues attentes ensoleillées, ou plutôt à la limite de la déshydratation, lorsque durant l’été nous guettions désespérément la silhouette du bus de la ligne 16 sur le goudron fondu de l’avenue… 

Le progrès a rallié la Côte Pavée, et avec elle tout le trajet qui relie l’Hers aux Sept Deniers, puisque nous sommes, heureux élus, les premiers Toulousains à bénéficier de « Linéo », ce concept qui allie design et rapidité, faisant de nos quartiers, quelque peu délaissés par le métro et le tram, un espace connecté à la modernité !

Imaginez : des lignes quasi futuristes, un blanc à faire pâlir Eddy Barclay, une lumière bleutée qui nous rappelle quelque visite d’aquarium estival ou de discothèque ; une fréquence qui défie la régularité des lignes de métro, et puis un espace intérieur agréablement aéré : oui, nous sommes, heureux habitants de la Place Pinel et usagers des transports en commun, enfin arrivés au vingt-et-unième siècle.

Et puis le bus, quoiqu’on dise, c’est différent. Dans le métro, même au cœur de la Ville Rose, il nous semble toujours ressentir ce stress inhérent à tous les métros du monde : que ce soit sur les bancs de bois de Londres, perdus dans les graffiti de la Grande Pomme ou entre Belleville et Pantin, ce sont les mêmes visages fermés, un peu inquiets, un peu tendus ; les visages de ceux qui errent, sous terre, entre deux stations tristes. Car tous les efforts architecturaux n’y changeront rien, il nous manque le ciel, l’air, la liberté. Dans le bus, on se regarde différemment, et, en dehors des heures de pointe où les ados et leurs sacs chargés de rêves et de devoirs pouffent de rire, se chamaillent et ricanent, l’air est calme, on prend le temps de se saluer, on bade avec le chauffeur, on aide la vieille dame qui monte avec un caddy. Et puis le 16 est à présent si rapide et confortable qu’entre le Caousou et les Ponts-Jumeaux on se prend à imaginer qu’on a embarqué dans quelque Greyhound, en partance pour l’Ouest Californien.

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter, comme Tisséo, « bon voyage en linéo ! »

 

Information à mes amis lecteurs : Les vacances constituent un moment idéal de remise en cause. Pour ma part sachez que cette période m'a permis de prendre conscience que le temps n'est pas élastique. Ainsi, par exemple, la tenue de ce blog m'occupe trop de temps. La récente rencontre avec ma nouvelle voisine Sabine Aussenac, nos sympathiques échanges m'ont amené à proposer de partager les colonnes de ce blog.  Vous constaterez (enfin) un plus grand respect de la langue française car Sabine est écrivain. Totalement libre sur le fond, je suis certain que vous trouverez dans ces textes le complément d'âme qui faissait défaut à mes humeurs. Bonnes lectures à tous.

Tag(s) : #Actualité

Partager cet article

Repost 0