Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Histoire-d-eau-thumb-200x141-96704Connaissez vous  le prix du m3 d’eau ? Il y a quelques années ceci n'était pas un sujet majeur car nous avions une eau abondante et d'un montant peu élevé...Mais tout cela remonte aux années 90 avant la mise en concession de l'eau auprès de la Générale des Eaux (aujourd'hui VEOLIA). Le contrat portait sur une concession de 30 ans assorti d'un droit d'entrée de 67 millions d'euros (rien que cela)  !


En 2010 après les négociations des élus le prix du m3 sera de 2.95€.C'est naturellement mieux que les 3.37€  facturé par VEOLIA au cours de l'année 2009. Mais la peur des conséquences d'une rupture de contrat  affadit un peu les engagements du candidat P. COHEN qui proposait une rupture franche des accords passés pour une gestion en régie.Mais le pouvoir rend prudent (la rupture a un coût laissé à l'appréciation des tribunaux).

 

J' apprend que le marché de l’eau à MONTAUBAN confié par contrat au même "major" est  fixé à 1.45€ le m3…avec à la clef la création dans la ville de 230 emplois nouveaux ! Pour ce montant (divisé par 2 par rapport à TOULOUSE) SUEZ, groupe concurrent dénonce devant le tribunal administratif les accords de ce marché...décidée de son côté à proposer un prix plus bas ou à faire mieux dans le contrat social.

Quel est la réalité économique dans le domaine de l'eau ? Nous avons quelques difficultés à apprécier la composition du prix de revient. Il semblerait que le poste assainissement soit incompréssible; il est intégré au prix du m3 d'eau pour environ la moitié du montant (ce qui est lourd). Il y a également une redevance annuelle versée au budget de la ville pour 6,3 millions d'euros. Il s'agit du montant prélevé sur facturation aux abonnés qui revient dans la caisse communale (de fait un impôt déguisé).En dernier lieu il y a les bénéfices de VEOLIA qui, selon les Echos du 29/01/2010 s'élèveraient  au terme des engagements à environ 71 millions d'euros.


Ce n'est pas cet été que nous verrons un arrosage automatique sur notre place....la pelouse, comme à l'habitude, prendra sa couleur dorée. Nos jardins subiront le même sort. L'eau est trop rare et surtout trop coûteuse pour l'arrosage des espaces verts. Reste quelques privilégiés équipés de puits qui pourront apprécier, comme au bon vieux temps, les avantages du pompage (aujourd'hui électrique). Ce sujet est traité avec pugnacité par une association EAU SECOURS 31.Cette association ne semble pas se satisfaire totalement des avançées de nos élus...A méditer devant sa facture...

Tag(s) : #Divers

Partager cet article

Repost 0