Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

cantonniers.jpgNos services municipaux n’ont vraiment pas de chance. Il serait plus pertinent pour l’ensemble des services de voirie de présenter les vœux le 21 juin.

 

Pourquoi à cette date ?

Généralement le 21 juin est une bonne période dans notre quartier. L’atmosphère y est détendue (la fin de l’année scolaire, la proximité des vacances, la fête de la musique…). Une période où  notre place offre sa plus belle parure. La floraison des platanes est terminée, le soleil est à son apogé…et les premières chaleurs de l’été pourraient rendre à nos cantonniers (1) la « tâche » de la présentation des vœux plus agréable et plus pertinente.

Plus agréable car l’on ne peut que témoigner des difficultés éprouvées à « tirer les sonnettes » dans nos rues lors de soirée sombres et humides du mois de novembre. Une activité délicate au regard de la menace des rhumes qui s’en suivent.

Plus pertinente car au mois de juin, vers 19 heures nos portes et fenêtres sont généralement ouvertes et le pastis au frais…Nous serrions nombreux à profiter de ce moment de détente pour offrir un verre et discuter à bâton rompu de nos métiers respectifs…et de la mécanisation des activités des services d’entretien. Je suis personnellement suffoqué devant le déploiement des outils nouveaux mis à la disposition des employés de la communauté urbaine (bruyants mais...efficace; cela ne fait pas diminuer les effectifs pour autant) .

Mais la tradition en a voulu différemment et fait que les (mauvaises) habitudes semblent bien ancrées. Les vœux nous sont présentés à l’automne concomitamment avec la chute des feuilles des platanes de notre place. Une course effrénée entre service car les premiers à se présenter sont généralement les mieux servis.En d'autres temps lointain l'on présentait les voeux...au 1er janvier). 


Il s’agit, pour nous, d’une double peine. Car l’on nous demande une gratification (en liquide et complémentaire à une mensualisation légitime et garantie) juste au moment où nous sommes envahis de feuilles et ne pouvons que témoigner de l’incapacité des services à remplir convenablement  leurs missions.


En résumé l’on nous propose de produire une « prime »…parfaitement discutable au regard du peu d’empressement des services à réduire les nuisances automnales issues de platanes que nos élu(e)s s’évertuent à vouloir faire monter jusqu’au ciel. A croire que ces derniers organisent la vie municipale des services fonctionnels pour (nous) rendre hostiles au travail des équipes de la ville.


Ma décision est donc prise. La crise aidant, au niveau de notre foyer, cette année sera sans gratification... poubelle verte, poubelle bleue, balai orange ou gilet jaune…ma décision est irrévocable. Naturellement, ma porte restera ouverte pour toutes explications et le pastis au frais dès la mi juin si, par cas, il m’est donné de voir ma sonnette fonctionner en fin de journée au seuil de l’été.  

 

(1(1)   Il n’y a plus de cantonniers mais des agents d’entretiens…mais j’aime trop ce terme ancien si bien illustré par Fernand Raynaud 

Tag(s) : #Actualité

Partager cet article

Repost 0