Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 handicap.JPGL’express et l’APF (association des paralysés de France) ont menés une enquête sur l’accessibilité des personnes à mobilité réduites afin de pouvoir évaluer l’état d’avancement de mise en accessibilité de la France.
TOULOUSE se classe en milieu de tableau avec une note globale de 11.5 sur 20. A l’école il serait mentionné « peut mieux faire ».

Il est noté, pour Toulouse, de fortes intentions de la part des élus avec des équipements d’accessibilités existants mais hélas dans un cadre de vie trop souvent inadapté (avec une note de 7 sur 21 très en dessous de la moyenne).
L'ensemble des acteurs sont en cause; des commerces inadaptés, des transports en commun innacessibles....

La Place Marius PINEL en est, hélas, l’illustration.

• Des accès à la Place par des rues sans trottoir avec un record : la rue Bebel et son trottoir de 21 cm de profondeur par endroit ! (voir photo)
 • Une seule place de stationnement pour l’ensemble de la Place dévolue à l’handicap dont il faut rappeler ici les incohérences avec une absence de passage abaissée (voir photo)
 • L’ école Bonhoure comportant des pentes d’accès hors
normes…établissement transformé en bureau de vote inaccessible lors des élections...

 Il est à regretter que la collectivité impliquée dans des projets écologiques et un Agendas 21 ne développent pas le réflexe de relier le chantier accessibilité à u
ne  conception du cadre de vie urbanistique incluant non seulement les personnes en situation de handicap, mais également les personnes âgées (particulièrement présentes dans ce quartier en raison du vieillissement démographique), les blessés temporaires et surtout les nombreux parents avec poussettes qui viennent profiter des  espaces de jeux.

Bebel-003.JPGpk-handicapes.jpg
Tag(s) : #Agenda 21

Partager cet article

Repost 0